Dépression sévère ou modérée ?

Le Trouble de l’Anxiété Généralisé est très souvent associé à des chutes de moral importantes, des sentiments de vide de lassitude, mais peut-on parler pour autant de dépression ?


Selon la classification psychiatrique DSM-5, la dépression caractéristique (ou sévère) répond aux critères suivants (présence de 5 critères sur au moins 2 semaines d’affilés, dont 2 parmi les spécifiques) :

Critères spécifiques :
> Humeur dépressive
> Pertes d’intérêt ou de plaisir pour les activités
> Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive ou inappropriée
> Idées suicidaires récurrentes

Critères non spécifiques :
> Troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie)
> Agitation ou ralentissement psychomoteur
> Troubles de l’appétit (augmenté ou diminué avec perte ou gain de poids)
> Difficulté de concentration
> Fatigue ou perte d’énergie

Si vous répondez à ces critères de façon discontinue durant au moins 2 semaines, alors vous êtes, malheureusement, très probablement atteint de dépression, et il vous faut urgemment consulter un psychiatre pour faire le point, mesurer l’étendue de votre mal, et adapter une réponse allopathique.

Mais, et je vous le souhaite, si vous n’êtes pas dans cette catégorie, vous faite face néanmoins à des épisodes de dépression passagère. Ainsi, dans le cadre du TAG, souvent les personnes connaissent quelques heures dans la journée, souvent le matin, ou durant quelques jours, de vide mental, d’absence d’envie, de lassitude, d’absence de plaisir, et c’est très dur à vivre.

Cet état de mal-être est directement lié, selon les découvertes médicales actuelles, au déficit chimique en neurotransmetteur type noradrénaline, dopamine, sérotonine, qui entraînent, un flot non maîtrisable d’idées négatives, sur soi, sur son travail, le monde. Certaines études laissent penser qu’un fort taux de cortisol, résultant de votre état de stress, pourrait aussi jouer un rôle. Enfin d’autres facteurs inconnus sont très probablement également en jeux. De même les attaques de panique pompent tellement d’énergie, qu’une fois vidé le corps à tendance à partir en dépression pour quelques heures.

Comme nous le voyons, la dépression sévère n’est pas la dépression modérée et passagère, mais dans les deux cas la situation est difficile à vivre et peut être dangereuse si l’on agit pas.

Alors, comment s’en sortir ? La réponse n’est pas simple, comme vous vous en doutez. La réponse chimique la plus adaptée reste les antidépresseurs, encore faut-il trouver le bon et la bonne posologie, ce qui peut prendre plusieurs mois, et sur des états ponctuels c’est peut-être utiliser un médicament bien trop fort.

Reste qu’en l’absence de ce type de traitement, il va falloir gérer ces très mauvais moments. Accepter son état est déjà un premier pas dans la guérison. La phytothérapie peut aider, via des plantes comme le Millepertuis ou le Griffonia, la micronutrition aussi, via les Omega 3 et le Magnésium. L’exercice physique permet aussi de réduire l’impact et le nombre de périodes dépressives. Le repos, durant cette phase critique il faut savoir s’arrêter, s’allonger si nécessaire, laisser du temps à son corps. L’occupation (cuisine, dessin, jardinage, ménage, rangement, …) peut aussi être un remède pour éviter de trop sombrer. Certaines thérapies brèves comme l’hypnose, lEMDr ou les TCC peuvent aider à mieux gérer ces épisodes. Enfin, s’il vous reste encore un peu d’énergie, une ballade en extérieur est aussi un bon remède. Pour les croyants, ajouter une dimension spirituelle est un vrai plus en profitant de cette balade pour réciter par exemple un chapelet. Enfin, échanger avec des proches permet de trouver le soutien que l’on est plus en mesure de nous accorder.

Enfin, il faut laisser le temps au temps

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s