Rhodiola : Plante adaptogène.

Le Rhodiola est intéressant pour lutter contre la fatigue chronique lié au burnout et/ou à l’anxiété latente, a également une action positive sur le moral (dépression légère, mélancolie, lassitude) ; Sur le long terme elle améliore la résistance au stress.

Cette plante (dont on utilise la racine) est surtout connue dans les pays scandinaves et la Russie, où elle fait partie de la pharmacopée traditionnelle depuis des millénaires. C’est une adaptogène qui se distingue un peu des autres, en ce sens que les adaptogènes stimulent en général les glandes surrénales par la production de cortisol ou d’adrénaline. Cependant lorsque le stress est prolongé, les surrénales sont hyper-sollicitées, il est donc difficile de les stimuler encore plus. Là où le Rhodiola a un mode d’action différent, ne sollicitant pas les surrénales, mais inhiberait l’activité de l’acétylcholinesterase et de la monoamine oxydase A, et favoriserait la production de Sérotonine.

Ces principaux principes actifs sont : la rosavine, des flavonoïdes, divers acides aminés, divers minéraux et vitamines, de la ralidrosive et des antioxydants. La posologie recommandée se situe entre 300 et 500 mg par jour, à noter qu’il existe des solutions liquides (sous forme d’ampoule à diluer dans le l’eau) équivalent à 2 000 mg d’extrait sec à prendre en cure sur 20 jours. La médecine russe rapporte l’intérêt de faire des pauses d’une semaine toutes les trois ou quatre semaines de traitement.

2 réflexions au sujet de « Rhodiola : Plante adaptogène. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s