Reprogrammation mentale, pour lutter contre l’anxiété d’anticipation.

Votre état vous amène très certainement à déclencher des crises de panique, d’angoisse, sous forme d’anticipation. Ainsi, si vous devez prendre la parole en public, prendre les transports en commun, participer à une réunion, etc., dans quelques jours, il est probable que cet événement à venir va vous mettre très profondément mal à l’aise dans les jours qui précédent, et que plus la date fatidique approchera, plus vous vous sentirez mal allant jusqu’à faire des attaques.

Que se passe-t-il donc ? En fait, pour faire simple, vous avez fait, depuis quelques mois, quelques années, indépendamment de votre volonté, une association mentale négative. Votre état d’anxiété (hypersensibilité), ou d’autres symptômes du burnout, vous ont d’une part amené à avoir peur de déclencher un malaise durant une situation donnée, et d’autre part cela vous est réellement arrivé, ainsi vous avez déjà été très mal durant une réunion, dans un transport en commun, ou encore lors d’un simple dîner entre amis. Depuis, sortir est une épreuve, se confronter à un événement inhabituel est une épreuve parfois insurmontable. Ces deux axes, la peur de ce qui pourrait arriver, et la réalité de ce qui est déjà arrivé, a créé chez vous une association mentale, qui dit qu’un événement inhabituel est un danger. Il est donc normal pour votre cerveau de réagir avec une alerte ! On appelle cela des émotions limitantes. Parler en public = attaque d’angoisse probable = catastrophe (je vais être ridicule, je vais perdre mon boulot, je ne pourrai plus jamais revenir à mon travail, je vais avoir très mal, etc.) = lien automatique de cause à effet enregistré par le cerveau = déclenchement d’un état de protection = mise en alerte du corps = anxiété très forte !

Alors, comment casser ce cycle infernal ?

Si vous avez compris le schéma associatif qui se joue, vous avez donc compris que votre cerveau réagit normalement (mise en alerte) selon un apprentissage qui a été réalisé. Or, ce qui fonctionne dans un sens, fonctionne aussi dans l’autre ! Autrement dit, il est possible de reprogrammer le cerveau avec cette fois-ci des scénarios positifs où tout se passe bien. Dans l’idéal, il faut le faire dans la réalité. Ainsi, si vous prenez dix fois la parole en public et que tout se passe bien, alors, tout simplement, vous créerez un nouveau schéma cognitif où prise de parole = pas de problème = pas besoin d’alerte. Mais, dans les faits il va vous être très difficile de faire cela, de vous confronter pour de vrai à un événement sans que vous vous mettiez en panique. Alors, pour améliorer les choses et vous mettre dans de bonne disposition, on va utiliser une caractéristique du cerveau bien connue des neurologues et autres spécialistes. Cette caractéristique est le fait que notre cerveau ne fait pas la différence entre une situation imaginée, et la réalité ! J’en veux pour preuve nos rêves ou nos cauchemars qui peuvent nous faire vivre des événements que nous pensons réels.

Le but de la programmation mentale est donc d’associer de nouveaux scénarios aux événements, des scénarios positifs, et ce suffisamment de fois pour que l’ancien scénario négatif disparaisse.

Concrètement, vous pouvez faire cela chez vous. Vous allez choisir un événement qui vous met en panique, par exemple prendre le métro pour aller dans un magasin. Vous allez vous isoler dans une pièce, assis ou allongé, fermer les yeux, prendre 1 minute pour vous relaxer (respiration profonde, épaules en arrière,). Puis, vous allez vivre mentalement (imaginer), comme si vous y étiez, l’événement en question. Pour cela vous allez vous positionner à la première personne, vous ne vous voyez pas de l’extérieur, vous vivez le scénario avec vos yeux, vous êtes vous, et vous allez imaginer le maximum de détail (odeur, bruit, couleur,…). Et, bien entendu, votre scénario est positif, tout se passe très bien, vous êtes même content, calme, détendu.

Vous allez faire cet exercice 4 fois (un scénario dure 5mn), puis, vous allez faire une cinquième séance mais cette fois si à l’envers. Et cela au moins 20 fois sur 4 à 5 semaines…

Si vous sentez des difficultés à bien visualiser, ce n’est pas grave, ce qui compte c’est de vous plonger dans le scénario même s’il n’y a pas beaucoup de détail. Vous pouvez aussi, si cela vous aide ou correspond mieux à votre mode de fonctionnement, écrire le scénario et le lire et essayant le plus possible de vous y voir, de sentir les choses.

Cette méthode de mentalisation, est fréquemment utilisée par les préparateurs de champions sportifs, en vue d’une compétition. L’idée étant de vivre le plus réellement possible la compétition à venir et bien entendu on utilise alors un scénario où l’on gagne. Un dérivé de ce type de technique est utilisé récemment pour traiter des personnes ayant subi un choc traumatique violent et qui en ont gardé des séquelles, dont des troubles de l’anxiété. La technique ici consiste à faire prendre aux personnes un bêtabloquant (Propranolol), puis une heure après, de leur faire revivre, via une lecture, l’événement en question. Le Propranolol les induits dans un état calme et empêche la montée en stress (blocage récepteur adrénaline), ainsi, le fait de revivre mentalement une agression dans un état de non-stress, va permettre au cerveau de mieux traiter l’information et de la classer comme ne nécessitant pas une réponse d’alerte. Ce traitement est notamment mis en œuvre à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, dans le cadre des attentats du Bataclan.

En conclusion, retenez que le cerveau ne différencie pas l’imaginaire de la réalité, et qu’il vous est donc possible d’imaginer des situations stressantes en leur donnant une dimension positive, de façon à vous habituer petit à petit. Cet exercice est très simple à mettre en œuvre et s’avère fort efficace.

6 réflexions au sujet de « Reprogrammation mentale, pour lutter contre l’anxiété d’anticipation. »

    1. Bonjour Cendra, oui cela vaut le coup ! Mais il faut être conscient du caractère récurrent de l’exercice, il faut de nombreuses séances pour arriver à des résultats. Cette technique a fait ses preuves dans différentes situations, donc… Bon courage !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s